Archéomed, l'archéologie en milieu éducatif

Archéomed, l'archéologie en milieu éducatif

Exposition au collège Louis Armand

 Les classes de 6ème 4, 5 et 2 du collège Louis Armand se sont lancées avec l'aide de leurs professeurs d'histoire-géographie dans des ateliers « patrimoine », pour retrouver les traces des savoirs-faire et des croyances de leurs ancêtres.

 

Les 6ème4 ont d'abord commencé par travailler l'argile pour fabriquer chacun une maquette d'une huilerie antique sur le modèle de celles retrouvées sur les sites archéologiques gaulois d'Entremont. En effet, loin de leur image de « barbare » donnée plus tard par les Romains, nos ancêtres gaulois du midi de la future France étaient devenus des maitres dans la production d'huile d'olive.

Avec l'aide d'une plasticienne de l'association Artéolog, les élèves ont mis les mains dans la terre pour retrouver ce fabuleux savoir-faire qui fait la richesse de notre patrimoine régional.

Si les pressoirs à huile vous intéresse, cliquez sur ce lien et vous pourrez voir fonctionner le plus perfectionné d'Entremont :

http://www.culture.gouv.fr/culture/arcnat/entremont/fr/index2.html

Pour ce qui est du cadre de cette action :

j'ai déposé une fiche action en avril 2006, puis un projet PAC.

Ensuite nous avons signé une convention avec l'Association Arteolog qui est devenu partenaire du projet.

Pour en savoir plus sur Arteolog et avoir ses coordonnées : cliquez sur l'article suivant : http://archeomed.blog4ever.com/blog/lirarticle-73658-237507.html

Enfin, en novembre nous avons commencé l'atelier patrimoine :

6 heures soit 2 heures par semaine pendant 3 semaines :

( 1 heure prise sur le cours d'Hist-Géo et une heure de 13h à 14h sous forme de club obligatoire pour la classe. )

Au niveau des finances, l'activité a coûté environ 700 euros :

cette somme entièrement financée par les subventions obtenus a servi à rémunérer l'intervention de la plasticienne de l'association Arteolog et l'intégralité du matériel nécessaire à l'activité ( bois, argile, préparation... )

Au total, une activité assez honéreuse mais si l'on rapporte le prix de l'action par élève, on arrive à 25 euros, ce qui reste alors tout à fait acceptable.

Surtout que chaque élève a pu faire sa maquette et la ramener chez lui après la fin de l'exposition et que les restes d'argile on pu servir à d'autres activités.

 

Les 6èmes5 ont eux-aussi « mis les mains » dans la terre pour fabriquer des amulettes égyptiennes, qui nous renseignent sur les croyances de cette fabuleuse civilisation et qui les protègeront peut-être dans leur vie future.

Pour cette seconde action, par contre celà n'a rien coûté !

Cette activité a été réalisée pendant 1 heure d'hist-géo et l'argile nécessaire a été récupéré dans les surplus des maquettes des huileries.

Il ne me restait seulement qu'à faire un document montrant et expliquant les amulettes à fabriquer.

 


Les 6èmes2 ont étudié plus précisément les dieux égyptiens et ont fabriqué des images divines qui forment le « ciel égyptien » de l'exposition. Là non plus celà n'a rien coûté, les élèves ont apporté le matériel : carton, peinture...

et ont fait leurs divinités pendant 1 heure d'hist-géo.

Bien sûr, le professeur a dû encore créer un document avec les images modèles des divinités égyptiennes.

La mise en place de l'exposition a été faite par les élèves qui ont ajouté à côté une ébauche de musée fait lors d'une sortie au Museo Arlaten.

Cette sortie a été faite dans le cadre de "Regards Croisés" une activité du Conseil Général qui offre des sorties organisées pour les collèges du département. Il suffit de s'inscrire en début d'année, puis réserver le transport ( 2 devis minimum ). Le collège fait l'avance du transport puis le CG 13 effectue un remboursement environ 2 mois après.

Au total : cette exposition a été visible pendant 1 mois, et surtout quelques élèves choisis pour leur motivation ont pu expliquer à leurs camarades des autres 6eme ce qu'ils avaient fait et comment.

guillaume

pour toutes questions, vous pouvez me contacter par mail :

rossilouisarmand@yahoo.fr



24/01/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi