Archéomed, l'archéologie en milieu éducatif

Archéomed, l'archéologie en milieu éducatif

Exemple de classe patrimoine (ou d’activités ponctuelles) à MARTIGUES et ISTRES

 Avril 2006 – Collège de Cassis


Projet réalisé avec une classe de 6° à Thème : « archéologie »

Un programme à peu près identique avait été réalisé en 2004 avec des 5° et 3° latinistes


J. 1 . Martigues


Matin : un demi-groupe visite la « vitrine archéologique » : approche de l'histoire de la région, d'un chantier exceptionnel pour sa conservation, ainsi que pour de sa mise en valeur.

l'autre demi-groupe est à l'atelier archéologique et s'initie au travail de post-fouilles : lavage et reconnaissance de tessons, analyse de trois squelettes humains avec un anthropologue.

L'atelier : lavage de tessons

Notions d'anthropologie




La vitrine archéologique

Le pique-nique

Une aire de jeux près de l'atelier permet le pique-nique et une bonne détente !

Après-midi : inversion des groupes

J. 2. Saint-Pierre-les-Martigues

Visite du site et initiation au travail de la terre : tamisage, malaxage, fabrication de briques, élévation d'un mur d'une maison gauloise, comme celles de la vitrine.

Elévation d'un mur

Fabrication des briques

D'autres ateliers ont été réalisés lors d'autres séjours : construction d'un four, poterie en colombin, broyage de grains et cuisson de galettes.


Broyage du grain

 

Atelier de poterie


Cela dépend du nombre de jours dont vous disposez et aussi des disponibilités des membres de l'atelier archéologique de Martigues.


Selon les années et les chantiers en cours les élèves peuvent également fouiller, ce que nous avons fait en 2004 avec du travail de repérage, métrage…..


Remarque personnelle : la collaboration avec l'atelier Archéologique de Martigues est un véritable plaisir : on y a chaque fois trouvé la compétence professionnelle, le sens pédagogique, la volonté de faire le maximum, …et la bonne humeur.


Il est toutefois nécessaire de prendre contact assez tôt dans l'année (ils n'ont pas que ça à faire !), d'y aller, de discuter et d'élaborer avec eux un programme alliant nos attentes et leurs propositions, qui sont nombreuses ! et ça marche très bien.


J. 3 et 4. Musée d'Istres


1. Diaporama présenté par Monsieur Marty, archéologue, sur les différents aspects d'un chantier de fouilles


2. Atelier de reconnaissance de tessons : cette séance avait été préparée pour nous par monsieur Marty et son équipe. : chaque groupe d'élèves avec un échantillonnage de tessons, une carte de la Méditerranée, quelques feuilles de typologie et de datage des formes a pu dater la période d'occupation du lieu où ces tessons ont été trouvés et même étudier les relations commerciales de cette communauté.



Remarque personnelle : cet atelier avait été très bien préparé et chaque groupe a obtenu un résultat très satisfaisant.




3. Jeu de piste « A la découverte du musée »

 


Reconnaissance de tessons

Jeu de piste : Caius a perdu sa Bulla


Objets d'aujourd'hui, objets d'hier….

Recherche dans le musée.

Remarque personnelle : pour avoir tenté d'en organiser nous-mêmes sur d'autres sites, nous avons été impressionnés par sa richesse, sa facilité de mise en œuvre et son efficacité. Il remplit parfaitement les objectifs d'une telle entreprise : un moyen de découverte des objets, une relation entre passé et présent, tout en étant un vrai jeu qui passionne les élèves.


4. Atelier de poterie


5. Atelier de mosaïques (Certes, il faut aller les chercher un peu plus tard, lorsqu'elles sont cuites !)

Remarque personnelle : nous n'avions jusqu'à présent fait que la visite du musée d'Istres, certes très riche. Mais cette année, nous avons découvert les multiples possibilités qu'offrait ce Musée. Et là encore, nous avons trouvé : professionnalisme, pédagogie et gentillesse.


Là aussi, bien sûr, il a été nécessaire de prendre rendez-vous, de parler avec l'archéologue et l'équipe chargée des scolaires, mais cela vaut vraiment la peine.


Selon vos moyens et votre organisation, une visite du site de Saint-Blaise (une demi-journée) qui résume à lui seul toute l'histoire de la Provence antique est très intéressante. (à demander aux archéologues de Martigues)


Renseignements pratiques 

Hébergement : maison familiale « Les heures claires » à Istres .

Là aussi prendre contact assez tôt. Des studios de 4, les repas, les repas à emporter éventuellement sur les sites..

Une visite et des coups de fil ne sont pas inutiles : selon les élèves que vous emmenez, évitez les chambres en « rez-de-jardin » difficiles à surveiller ! Ils peuvent mettre à votre disposition, une salle pour travailler, une salle vidéo ….


Remarque personnelle : contact très sympathique .


La salle de travail nous a permis, en fin d'après-midi et en soirée de mettre au propre les infos du jour, d'écouter quelques exposés d'élèves sur les Gaulois ( religion, hiérarchie sociale ..), de faire des jeux (Questions pour un Champion à la sauce gauloise que nous avions préparées un peu avant et beaucoup sur place, avec tous les renseignements qui leur avaient été donnés)

 

Ca, c'est un constat de l'expérience : plus on occupe les élèves, moins ils ont le temps de faire des bêtises, et ils sont beaucoup plus faciles à surveiller ! (et comme de toute façon, on est sur la brèche 24 h / 24, autant que ce soit pour des activités agréables plutôt que pour de la surveillance ou de la répression !)



Et le dernier soir « la soirée gauloise »

Un exposé avait été fait au collège sur les vêtements et les bijoux et chacun devait apporter sa tenue.(prévoir quelques rideaux, ceintures, pyjamas, pour ceux qui ont oublié ou dont la famille n'a pas aidé)! Préparatifs avant le repas, repas en tenue, et en soirée,concours de fibules et jeu de mime, là encore préparé sur le terrain (ex : « broyer du grain », « fabriquer une brique » etc, etc….

 

Soirée gauloise

 

Transport : nous venions de Cassis

Trajet aller-retour avec une compagnie avec laquelle nous avons l'habitude de travailler ici

Sur place : une compagnie locale qui nous assurait les trajets quotidiens

(C'est ce qui nous avait paru le plus avantageux)


P.S.. Je vous parais peut-être hyper-enthousiaste, mais depuis que j'emmène mes élèves ici, là, ou ailleurs, je fais la différence, et je ne vous communique pas les autres adresses !Je suis persuadée que celles-ci sont vraiment intéressantes !


Néanmoins, selon où vous êtes situés géographiquement, selon vos moyens, selon vos envies –et c'est tout de même l'essentiel !-, ce sont trois adresses avec lesquelles vous pouvez travailler très efficacement dans d'autres cadres.


Atelier archéologique de Martigues : 04 42 41 61 35

Musée d'Istres : 04 42 55 50 08

Maison Familiale « Les heures claires » à Istres : 04 42 56 04 81

Vous pouvez aussi contacter le Village de vacances de Caro « L'hippocampe »


Pour des détails sur la préparation pédagogique de ces sorties, vous pouvez me contacter : christianeborg@yahoo.fr


Pour les dossiers, financements…. etc… notre Président, Jean-pierre Pillard est plus compétent :

pillard.jeanpierre@neuf.fr



01/02/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi