Archéomed, l'archéologie en milieu éducatif

Archéomed, l'archéologie en milieu éducatif

Samedi 20 Mars 2010 : A la découverte de Martigues

Les richesses archéologiques de Martigues

avec Jean Chausserie-Laprée

Saint-Pierre .

Il s'agit d'une agglomération préromaine, puis gallo-romaine, occupée pendant six siècles à partir du VI° s. av. J.C.

Les fouilles de cet oppidum ont donné de nombreux renseignements sur la construction en terre crue et ont suscité la réalisation d'un projet d'archéologie expérimentale (et pédagogique) : la construction, à laquelle ont participé de nombreuses classes, de trois maisons proto-historiques.

 

Tholon

En 1998, la ville de Martigues entreprend la mise à jour des ruines d'une agglomération gallo-romaine du nom de Tholon. Une première campagne de fouilles archéologiques a d'emblée permis de constater l'ampleur de l'occupation antique et son potentiel scientifique.
Le plan des vestiges révèle la présence d'une vaste structure urbaine orientée selon les points cardinaux. Sept axes de communication ont été mis au jour, ainsi que cinq bassins, vraisemblablement utilisés comme citernes d'eau douce.

 

La vitrine de l'île.

 

Lors de la réhabilitation du centre ville de Martigues, apparurent les vestiges d'une occupation gauloise très importante. Pour en préserver la mémoire, cette « vitrine » restitue, grandeur nature, un condensé de l'architecture domestique et de l'organisation d'un village gaulois du IV° s. av. J.C..



25/03/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi