Archéomed, l'archéologie en milieu éducatif

Archéomed, l'archéologie en milieu éducatif

CR PAF stage 13 au 16 mai 2008 "Initiation à la pratique de l'archéologie"

Comme chaque année, plusieurs membres de l'association ArchéoMEd ont participé au stage du Programme Académique de Formation "Initiation à la pratique de l'archéologie". Notre président Jean-Pierre Pillard participe à son organisation.

Cette année, malgré une météo capricieuse, Jean-Pierre nous a présenté un programme très intéressant centré sur le site archéologique de Saint-Blaise :

*mardi 13 mai :

matin : visite de l'ensemble du site avec Jean Chausserie-Laprée ( conservateur du patrimoine et responsable du service archéologique de la ville de Martigues ). Comme à son habitude, sans notes et à l'écoute des questions des stagiaires, l'archéologue nous passionna en abordant l'ensemble ( et elles sont nombreuses... ) des problématiques d'un site complexe.

Tous ceux qui sont allés à Saint-Blaise avec des élèves ont pu constater toute la difficulté de faire cette visite où se mèlent les influences gauloises, grecques, hellénistiques... où les époques se superposent... où des éléments restent inexplicables ( la fosse ? le temple ? ) et où les théories sont si nombreuses !

A ces problèmes s'ajoutent aussi ceux nées des méthodes utilisées par les archéologues du milieu du XXème siècle qui ont compliqué la lisibilité du site.

après-midi : repérage et études des tombes paléochrétiennes dans le secteur oriental du site. Le but du stage était de débroussailler et nettoyer ce secteur et de mettre à jour une partie des tombes ( déjà fouillées dans les années 1950 ), en un mot, les rendre présentables au public. Le travail se limita à une vingtaine de tombes car derrière chaque buisson on en trouvait de nouvelles. Avec enthousiasme les stagiaires ont pris les truelles, les sécateurs et parfois... les pioches car en 50 ans la terre avait parfois complêtement recouvert les tombes !

Sandrine Duval, archéologue de l'atelier du patrimoine de Martigues, dut faire preuve de nombreuses stratégies et d'une grande finesse pour éviter la dispersion des stagiaires sur un secteur comptant plusieurs centaines de tombes !

*mercredi 14 mai :

Ateliers sur la topographie animés par Sandrine Duval de l'atelier du patrimoine de Martigues.

...débroussaillage et poursuite du repérage des tombes.

*jeudi 15 mai :

Ateliers animés par les archéologues de l'atelier du patrimoine de Martigues sur la céramologie

et ... bien sûr la poursuite du repérage des tombes.

*vendredi 16 mai :

matin : le secteur du site avec une vingtaine de tombes sur lequel nous avons travaillé depuis mardi est enfin correctement nettoyé et presque présentable pour le public. 

Sandrine Duval voulait nous montrer les différents plans et schémas que dessinent et utilisent les archéologues mais la pluie l'empêcha d'aller au bout de ses explications !

L'après-midi : Après un court repas à l'abri sous la roche,  Jean-Pierre réunit tous les stagiaires dans la salle Boze de la mairie de Martigues pour faire le bilan du stage et mettre en commun les différentes pistes pédagogiques que ces quelques jours ont inspiré à chacun.

Saint Blaise apparait par sa richesse et sa diversité comme un site susceptible d'accueillir des classes, de la simple visite aux projets plus complexes tels que la classe patrimoine.

A partir des différentes problématiques du site, on peut par exemple imaginer un programme de classe patrimoine sur 5 jours :

1er jour : Découverte du site / l'évolution des méthodes des archéologues.

2ème jour : Des Gaulois ? étude du mode de vie et des problématiques autour des habitants de Saint Blaise.

3ème jour : Les méthodes de construction.

4ème jour : La permanence de l'espace sacré.

5ème jour : Les problèmes de mise en valeur du site de Saint Blaise.

Bien sûr, cette proposition n'en est qu'une parmi tant d'autres qui sont nées pendant la réunion.

La discussion ne se limita pas à Saint Blaise et a aussi permis de mettre en commun les idées de projet et les adresses utiles. Cette mutualisation des expériences est une des raisons d'être de ce stage mais aussi de notre association. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si ArchéoMEd est née après ce stage en 2006

Puis, Jean-Pierre nous fit la visite des salles archéologiques du Musée Ziem. Peu de chose, très peu mais bien assez pour revoir et approfondir les quelques connaissances acquises au contact des archéologues.

Enfin pour ceux qui le désiraient un petit verre bien agréable au bord du canal de Martigues, avec le soleil ! ( il ne pouvait quand même pas rester caché tout le temps ! )

Ce stage est une opportunité exceptionnelle pour tous les enseignants de pratiquer l'archéologie et de rencontrer des archéologues.

Celà n'a échappé à personne que nous avons reçu de nombreux visiteurs sur le site et notamment une journaliste de La Provence qui a fait l'article suivant :

Bien sûr, il ne faut pas hésiter à montrer cet article aux principaux pour montrer tout l'intérêt du stage !

Alors, si l'archéologie vous intéresse, n'hésitez pas à vous inscrire au stage de l'année prochaine, les inscriptions au PAF vont commencer et le programme est déjà arrivé dans les établissements scolaires et sur internet.

Tout le PAF sur le lien suivant :

http://www.ac-aix-marseille.fr/public/jsp/site/Portal.jsp?page_id=311

texte : Guillaume Rossi

photos : Yannick Chaumette & Christiane Borg



21/05/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi