Archéomed, l'archéologie en milieu éducatif

Archéomed, l'archéologie en milieu éducatif

café archéo du 2 avril 2008, premières impressions et premières photos

Café Archéo

mercredi 2 avril 2008

 « La  pêche des massaliotes aux marseillais »

à la Friche de la Belle de Mai ( Marseille )

Les premières impressions :

Une vingtaine de passionnés d'archéologie nous ont rejoint pour ce second café archéo organisé par ArchéoMEd.

Dans la mezzanine du restaurant " les grandes tables", la projection du film de Prosper Gnidzaz a ouvert le café. Quel plaisir de voir ces images de "la seinche au thon à Sausset" de 1950. La qualité des images et l'humour de la mise en scène ont suscité bien plus que prévu ! De la curiosité mais aussi de l'émotion et des rires !

Et dès la fin du film, le réalisateur a répondu aux questions de la salle avec de nombreux détails.

Nous pensions alors passer à l'intervention suivante, mais c'était sans compter le public qui avait envie de réagir aux problèmes actuels de la pêche en Méditerranée. Un véritable débat  commença sur "la mer ressource inépuisable ?". les archéologues, Jean Chausserie-Laprée et Gaël Piques, apportèrent des informations sur la gestion ou plutôt l'absence de gestion des ressources halieutiques pendant l'Antiquité. Le représentant des pêcheurs de Martigues alla plus loin en montrant les différents enjeux politiques autour de la pêche.

Le débat fut très animé au point que les participants restèrent dans la pénombre de la mezzanine pour discuter.

et le temps passait... au départ nous devions libérer la salle à 20h30 et il était déjà 20h !

Nous n'avions ni bu, ni rejoint la salle éclairée plus propice aux interventions de chacun.

Enfin, une pause permit au président JP Pillard d'interrompre momentanément le débat.

La patronne du restaurant nous permit de descendre dans la salle bien éclairée pour la suite du café et les interventions sur les pêcheurs gaulois par les archéologues.

Mais là encore nous n'assistions pas à un exposé mais à un débat vivant. Chacun pouvant intervenir pour apporter un éclairage ou poser une question.

De l'avis général, ce second café archéo fut très agréable autant pour les intervenants que pour le public. Un véritable dialogue s'est instauré, très vivant et enrichissant.

Nous tenons à remercier nos invités pour la qualité de leurs interventions :  

les archéologues Jean Chausserie-Laprée et Gaël Piques, le réalisateur Prosper Gnidzaz, et le représentant des pêcheurs de Martigues.

Merci aussi au restaurant "Les Grandes Tables" qui nous a accueilli chaleureusement et nous a permis de dépasser largement le temps imparti,

 et à tous les participants qui, par leurs questions et interventions, ont fait vivre ce café archéo.

Guillaume Rossi



11/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi